top of page
photo site 1.png

Développons ensemble la filière du chanvre et du cannabis médical

QUI SOMMES-NOUS ?

L'Union des Industriels pour la Valorisation des Extraits de Chanvre (UIVEC) est le syndicat professionnel représentatif de la filière des cannabinoïdes et du cannabis médical en France. 

 

Il rassemble plus d’une soixantaine d’acteurs agricoles, économiques, situés sur toute la chaîne de valeur des extraits de chanvre tels que le CBD ou le THC : producteurs, transformateurs, distributeurs, fabricants d'ingrédients, acteurs du complément alimentaire, laboratoires pharmaceutiques...

 

Le syndicat a pour objectif de porter la voix des acteurs de la filière auprès des pouvoirs publics et de construire un environnement réglementaire favorable au développement d'un marché des extraits de chanvre en France.

 

En accompagnant le développement et la structuration du secteur des cannabinoïdes dans ses multiples usages (denrées alimentaires, cosmétiques, alimentation animale, produits à usage pharmaceutique, etc.), l’UIVEC œuvre également à la sécurité et la qualité des produits pour les consommateurs finaux.

En outre, depuis 2024 l’UIVEC est également devenu organisme de formation certifié Qualiopi à destination notamment des professionnels de santé. En effet, en vue de la généralisation des médicaments à base de cannabis prévue pour 2025, nous souhaitons contribuer à la formation des professionnels de santé pour, in fine, une meilleure prise en charge des patients.

NOTRE PÉRIMÈTRE D'ACTION 

Périmètre d'action

  • Extraits de chanvre légaux 

  • Multitudes d’usages et de catégories de produits finis :

Capture d’écran (98)_edited.jpg

Matières premières 

(extraits de chanvre)

Capture d’écran (99)_edited.jpg

Denrées alimentaires

Compléments alimentaires

Capture d’écran (100)_edited_edited.jpg

Cosmétiques

Capture d’écran (101)_edited.jpg

Alimentation animale 

Capture d’écran (103)_edited.jpg

Oral (huiles, capsules...) ; à inhaler (fleurs, vape pens...)

Cannabis médical

Hors Périmètre

  • Cannabinoïdes de synthèse

  • Transformation paille en graine  

  • Produits du tabac et autres produits du tabac destinés à être fumés

  • Cannabis récréatif et produits stupéfiants ne respectant pas les seuils prévus par la réglementation

CONTEXTE DE CRÉATION

Le syndicat est né du constat d’un retard de la France dans la production de cannabinoïdes issus du chanvre (Cannabis Sative L), et, en premier lieu, du cannabidiol ainsi que de la volonté exprimée par les pouvoirs publics d’avancer sur la mise en place d'une réglementation favorable à l’ouverture du marché des produits contenant des extraits de chanvre en France. 

En effet, depuis le jugement de la Cour de justice de l’Union européenne dans l’affaire Kanavape, les administrations françaises travaillent sur une révision de la réglementation en matière de chanvre et de CBD, afin de se mettre en conformité avec la législation européenne et de faire évoluer le droit français.

 

Au terme de ces travaux sur la réglementation auxquels l’UIVEC continue de contribuer, une première étape a d’ailleurs été franchie par la publication de l’arrêté du 30 décembre 2021. Cet arrêté autorise et encadre désormais les extraits de chanvre en France et marque ainsi l’ouverture officielle d’un nouveau secteur d’avenir en France, tant sur le plan économique qu’écologique. 

 

Parallèlement, en prévision d’une entrée dans le droit commun du cannabis thérapeutique prévue pour 2024, l’UIVEC a élargi son périmètre d’action au cannabis à usage médical en 2022. Le syndicat contribue aux travaux qui visent à bâtir une filière française sûre et structurée, gage de souveraineté économique et sanitaire. 

En 2024 s’achève donc l’expérimentation du cannabis à usage thérapeutique. Débutée en 2021, elle concerne cinq indications thérapeutiques :

  • La sclérose en plaques

  • La spasticité

  • Les douleurs neuropathiques

  • L’épilepsie

  • Les soins palliatifs

3 000 patients patients ont pu en bénéficier ainsi que 2 200 professionnels de santé. Dès 2025 la généralisation de ces médicaments sur le marché implique aux professionnels de santé de se former afin de répondre à la demande des patients. L’UIVEC s’est donc engagée sur le sujet dès 2022 avec les acteurs du secteur, pour aboutir aujourd’hui au premier centre de formation spécialisé sur le cannabis.

LA NÉCESSITÉ D'ENCADRER LE FUTUR MARCHÉ

 

Le marché des extraits de chanvre (CBD, THC, …) connaît aujourd’hui en France un développement rapide et pourrait atteindre 1 milliard d’euros en 2025. Face à la multiplication des produits à base de cannabinoïdes qui sont commercialisés dans un cadre réglementaire parfois flou, l’UIVEC participe à l’encadrement du marché des extraits de chanvre en France, afin de ne pas pénaliser les nombreux acteurs économiques et industriels français qui souhaitent investir ce secteur, mais aussi les consommateurs, pour qui la qualité et la traçabilité des produits ne sont pas systématiquement assurées.

 

De la même manière l’UIVEC, en tant que représentant de tous les laboratoires participant à l’expérimentation, porte une proposition d'encadrement relatif au statut des futurs médicaments à base de cannabis prévue pour janvier 2025.

NOS MISSIONS

DÉVELOPPER 

et encadrer le marché des extraits de chanvre tout en garantissant la qualité des produits pour les consommateurs.

DÉFENDRE

les intérêts économiques des acteurs économiques et industriels du secteur.

FORMER

les acteurs publics et privés au CBD et au Cannabis thérapeutique.

ÉDUQUER

les parties prenantes à propos des différents volets (économique, scientifique...) du secteur.

NOS MEMBRES ET PARTENAIRES 

(liste non exhaustive)

logo Rainbow - green future
Logo IRATI
logo Solinest
logo Pileje
logo Chilled
logo Nutrikéo
logo Spectrums
logo INELDA
logo Robertet
Vect_ArkopharmaLogo-CMJN_edited

LA STRUCTURATION DU SECTEUR 

Capture_edited.png

Une filière française prête !

700

millions d'euros de potentiel de marché en France.

Poids estimé du marché des produits contenant du CBD (hors fleurs à fumer) dès la fin 2022 en cas de réglementations adéquates aux réalités du marché en France.

+ 50 %

de parts de marchés constituées par les compléments alimentaires au CBD.

Les produits alimentaires sont amenés à devenir le marché le plus important en ce qui concerne les produits finis à base de CBD.

10 %

de part de marché pour les produits cosmétiques au CBD.

 

Les produits cosmétiques au CBD existent sous de nombreuses formes (huiles, baumes, crèmes,...). On peut prévoir une  valeur ajoutée importante pour les cosmétiques contenant des extraits de chanvre made in France.

Le secteur du cannabis médical français

5

indications thérapeutiques retenues depuis la mise en place de l'expérimentation.

Douleurs neuropathiques réfractaires aux thérapies accessibles (médicamenteuses ou non) ; Certaines formes d’épilepsie sévères et pharmaco-résistantes ; Certains symptômes rebelles en oncologie liés au cancer ou à ses traitements ; Spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ou des autres pathologies du système nerveux central ; Situations palliatives

3 162

patients inclus depuis le début de l'expérimentation en 2021 (selon l'ANSM, juin 2024).

A terme ce sont près de 500 000 patients selon les estimations qui pourraient être concernés par le cannabis thérapeutique en France.

2

formes de médicaments autorisés aujourd'hui sur le marché.

Les formes pharmaceutiques prescrites dans le cadre de l'expérimentation sont des fleurs et des huiles avec différents ratios de CBD et de THC.

bottom of page